Une semaine animée pour Stéphane Le Diraison et François Guiffant au Havre.

By in
306
Une semaine animée pour Stéphane Le Diraison et François Guiffant au Havre.
Dimanche prochain, le 27 octobre, Stéphane Le Diraison et François Guiffant prendront le départ de la Transat Jacques Vabre. En attendant le coup d’envoi de la course majeure de la saison 2019, le duo de Time For Oceans profite de l’avant course dans le chef-lieu normand pour peaufiner les ultimes détails techniques, faire le plein d’énergie, rencontrer les partenaires, sensibiliser à la protection des océans et continuer à préparer l’important chantier d’optimisations prévu à l’issue de la Transat Jacques Vabre.

Comme pour la Route du Rhum l’an dernier, Stéphane Le Diraison avait un leitmotiv : arriver sur le Village de la Transat Jacques Vabre avec un bateau déjà prêt. « On reproduit le même schéma. Nous connaissons très bien le bateau et il n’a pas été modifié. Nous avons eu beaucoup d’occasions de l’éprouver cette année. Cela permet, au Havre, de se concentrer sur la course et non pas sur la préparation du bateau », se réjouit Stéphane.
© Alexis COURCOUX
« On pourrait prendre le départ demain ! »
Le skipper de Time For Oceans l’assure : « Avec François, on pourrait prendre le départ demain ! » L’heure est à peaufiner les derniers détails, à tout vérifier, encore et encore, pour ne rien laisser au hasard et partir avec le bateau le plus fiable possible. Ce travail se fait dans la sérénité, ce qui permet à Stéphane et François de se libérer l’esprit. « On peut se reposer, faire du sport, se ressourcer en famille. Nous avons réussi à nous mettre dans un rythme conforme à notre objectif. On commence aussi à faire tranquillement une veille météo », explique Stéphane.

Sensibiliser au message
L’essence même du projet Time For Oceans est de sensibiliser à la protection des océans et l’équipe profite de l’effervescence havraise pour travailler sur le sujet. Des rencontres avec les enfants des écoles du Havre et de Boulogne-Billancourt sont ainsi programmées. Stéphane Le Diraison est aussi parrain de l’association No Plastic In My Sea, visant à éviter un maximum l’utilisation de plastiques à usage unique. Chaque jour, l’équipe de Time For Oceans partage sur les réseaux sociaux un éco-geste adopté en interne au bureau, sur l’eau, ou dans la vie personnelle.

Anticiper le chantier post Transat Jacques Vabre
A l’issue de la Transat Jacques Vabre, l’IMOCA Time For Oceans va subir un important chantier d’optimisation avec notamment l’ajout de foils. Compte tenu de l’ampleur des travaux à réaliser, Stéphane Le Diraison et son team consacrent beaucoup de temps à gérer la coordination du chantier, afin que tout soit calé avant le départ
© Alexis COURCOUX
Du temps avec les partenaires
Le Village de la Transat Jacques est aussi une occasion parfaite pour rencontrer les partenaires de Time For Oceans (Suez, Bouygues Construction et la Ville de Boulogne-Billancourt), notamment avec des visites de l’IMOCA. « Comme nous sommes bien préparés, nous avons davantage de temps à consacrer aux partenaires qui passent pas mal de temps sur le bateau. Cela leur permet d’échanger avec toute l’équipe de Time For Oceans », souligne Stéphane. Samedi prochain aura lieu le baptême de l’IMOCA, en présence d’un parrain emblématique, très en phase avec le message véhiculé. Ce moment symbolique permettre de réunir tous les acteurs permettant au projet d’exister.Les partenaires livrent d’ailleurs quelques mots à moins d’une semaine du départ.

Bertrand CAMUS (Directeur Général de SUEZ) : 
« Je souhaite, au nom de l’ensemble des collaborateurs du Groupe SUEZ, renouveler tout notre soutien à Stéphane Le Diraison et François Guiffant pour la Transat Jacques Vabre 2019. Nous partageons avec l’équipage Time for Oceans le même engagement pour la préservation des océans. Face aux 8 millions de tonnes de déchets déversés chaque année dans les océans, il est urgent d’unir nos forces afin d’agir tous ensemble ! »

Bernard MOUNIER, (Directeur général délégué de Bouygues Construction en charge de Bouygues Bâtiment France et Europe) : 
« Le développement durable et le goût du défi font partie intégrante de l’ADN du groupe Bouygues Construction. Nous avons placé la réduction des émissions de gaz à effet de serre au cœur de notre démarche de développement durable en se donnant pour objectif une baisse de 20% à l’horizon 2030. Les émissions de gaz à effet de serre participent largement au changement de notre écosystème avec la fonte des glaciers, la montée et le réchauffement des eaux, allant jusqu’à menacer la biodiversité du milieu marin. Cet engagement est partie intégrante de notre stratégie carbone. Se mobiliser, en véhiculant des messages forts pour favoriser une prise de conscience collective, telle est notre ambition en soutenant le projet Time for Oceans. Ainsi, nous sommes ravis d’accompagner Stéphane sur la ligne de départ de la Transat Jacques Vabre pour l’encourager au cœur de son action. ».

Pierre-Christophe BAGUET (Maire de Boulogne Billancourt) : « Entre l’abandon depuis 10 ans de l’utilisation de produits phytosanitaires, la gestion raisonnée de l’eau et de notre patrimoine arboricole,l’aide à la rénovation énergétique des logements, la subventions pour l’achat de vélos à assistance électrique, la création systématique d’ilots de fraicheur, le bio dans nos cantines, l’expérimentation du tri des déchets alimentaires dans nos marchés et nos écoles avant sa généralisation à l’échelle de la ville… La ville de Boulogne-Billancourt est clairement engagée pour l’environnement . C’est entre autre la raison pour laquelle nous sommes heureux d’ouvrir à Stéphane Le Diraison les portes de nos écoles, pour qu’il puisse dire à nos enfants, mais aussi à chacun d’entre nous, l’importance de la protection de nos océans et de notre environnement. Que tout commence ici, chez nous, chaque jour. Bon vent Stéphane dans cette belle course où tu porteras haut nos valeurs communes ! »
54321
(0 votes. Average 0 of 5)